Rouge, divisé ou bleu?

30 oct 2020
Les taxes imposes par les Etats-unis

En ces temps tumultueux où la société combat à la fois une pandémie mondiale et gère les tensions entourant des inégalités raciales et économiques, les Américains se rendent aux urnes pour déterminer leur président pour les quatre prochaines années. Bien que Joe Biden soit actuellement en tête des sondages, il est important de rappeler que les sondages se sont trompés trois fois dans l'après-guerre (1948, 1976 et 2004). Comme c'est le cas pour la plupart des « inconnues connues », nous examinons les différents résultats et la manière dont ils sont susceptibles d'affecter l'économie, les marchés des capitaux et nos portefeuilles.

Le meilleur scénario pour les marchés est qu’il y ait un gagnant sans équivoque. Les marchés boursiers sont susceptibles d'augmenter parce qu'il y a moins d'incertitude ou de rester neutres parce que ce résultat est déjà reflété dans les prix. Une élection contestée renforcerait l'incertitude et entraînerait une volatilité prolongée. De plus, bien que le président détienne beaucoup de pouvoir, le résultat des élections au Sénat et à la Chambre est tout aussi important. Nous avons examiné trois scénarios de ce qui pourrait se passer une fois qu'un gagnant sera déterminé, ce qui aidera à comprendre ces implications.  

Décision partagée

Dans un gouvernement divisé, l'impasse persistera et une législation significative sera difficile à adopter. Cela pourrait également affecter les nominations à des postes clés tels que celui du président de la Réserve fédérale américaine et la mise en œuvre de la réglementation. Dans ce scénario, l'impact sur l'économie serait plus modéré, mais les dépenses budgétaires et un déficit croissant continueront de soutenir une reprise économique.

Balayage bleu

Le contrôle démocratique de la Chambre, du Sénat et de la présidence comporterait un programme progressif augmentant les impôts et les dépenses. Les impôts se concentreront probablement sur les entreprises et les hauts revenus, et les dépenses seront consacrées aux soins de santé, aux infrastructures et à l'énergie propre. Les gagnants dans ce cas seraient les matériaux de construction, les énergies renouvelables et les détaillants non spécialisés. Nous pourrions également voir une augmentation de la réglementation axée sur l'énergie, les finances et peut-être le secteur technologique. Des réglementations plus strictes pourraient nuire aux secteurs de l'énergie et des banques, mais des taux d'intérêt et une inflation plus élevés auraient des effets compensateurs. Une immigration accrue et moins de menaces tarifaires pourraient contrebalancer les effets de la réglementation sur l'industrie technologique.

Balayage rouge

Bien que ce soit le résultat le plus improbable selon les sondages, il mérite tout de même d'être pris en considération. Attendez-vous à la même chose qu'en 2017 : réductions d'impôts, déréglementation et unilatéralisme en matière de politique étrangère. Il est également probable que nous assisterons à une certaine volatilité immédiatement après l'élection, car ce résultat n'est pas pris en compte.

En résumé, un pic de volatilité lié aux élections est probable à court terme, tandis qu'une augmentation des dépenses budgétaires, quel que soit le résultat, est de bon augure pour les marchés l'année prochaine. Au-delà de l'élection, le cours de la COVID-19 et la politique monétaire auront finalement un impact sur les marchés également. Nous continuons à positionner nos portefeuilles avec prudence et sommes prêts à profiter des opportunités que crée la volatilité.

Le présent article est offert à titre informatif seulement. Il ne constitue pas un prospectus et ne devrait pas être interprété comme une offre de vente ou une invitation à prendre part à une offre. Le présent rapport peut renfermer des déclarations prospectives sur un ou plusieurs fonds CI, leur rendement futur, leurs stratégies ou perspectives et les mesures que pourraient prendre ces fonds. Ces déclarations reflètent les convictions des gestionnaires de portefeuille et sont basées sur les renseignements qui sont actuellement disponibles. Les déclarations prospectives ne garantissent pas le rendement futur du Fonds. Le lecteur est prié de ne pas se fier indûment à ces déclarations puisque les événements et les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux qui sont énoncés dans les déclarations prospectives, notamment des changements économiques, politiques et des marchés, ainsi que d’autres événements. Les fonds Unie sont gérés par CI Gestion mondiale d’actifs (« CI GMA »). CI Conseil Privé S.E.C. est une filiale de CI GMA. Ni CI GMA ni ses filiales ou leurs membres de la direction, administrateurs, employés ou conseillers respectifs, n’assument aucune responsabilité quant à tous dommages ou pertes pouvant découler de l’utilisation du présent rapport. Les investissements dans les fonds communs de placement et les services de gestion d’actif peuvent comporter des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Toutes les données relatives au rendement partent du principe du réinvestissement de toutes les distributions ou de tous les dividendes et ne prennent pas en considération les ventes, rachats, distributions et autres frais facultatifs ou impôts sur les bénéfices payables par les porteurs de titres qui auraient eu pour effet de réduire les rendements. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et les rendements passés pourraient ne pas se répéter. Veuillez lire le prospectus de fonds et consulter votre conseiller avant d’investir. CI Gestion de patrimoine Assante et le logo de CI Gestion de patrimoine Assante sont des marques de commerce de CI GMA. Ce rapport ne peut être reproduit, en tout ou en partie, d’aucune manière, sans la permission écrite de Gestion de patrimoine Assante. © 2020 CI Gestion de patrimoine Assante (Canada) ltée. Tous droits réservés.

Trouver un conseiller près de chez vous