Le moment est-il venu d’actualiser votre testament ?

28 jan 2019
Couple de personnes âgées examinant testament et succession

Il est très important de garder votre testament à jour dans le cadre de votre planification successorale.

Le début de l’année est le moment propice pour revoir votre testament et déterminer s’il s’est produit des changements importants dans votre situation qui pourraient affecter les legs dans votre testament. Même si aucun changement important ne s’est produit dans situation, nous recommandons, en général, que vous passiez en revue votre testament à tous les trois à cinq ans afin de vous assurer qu’il soit à jour.

Si l’un ou plusieurs des événements suivants sont survenus depuis que la dernière fois que vous avez préparé votre testament, vous devriez envisager de passer en revue votre testament avec votre conseiller juridique et le mettre à jour si nécessaire.

Événements importants pouvant survenir au cours d’une vie

Mariage ou vie commune

Dans la plupart des provinces, un testament sera automatiquement révoqué lors si le testateur se mariait, à moins qu’il ait été rédigé en prévision d’un tel événement. Si vous faites vie commune avec un conjoint de fait depuis un certain temps, vous devriez aussi revoir votre testament et le modifier au gré de vos intentions.

Naissance ou adoption d’un enfant

En plus de désigner l’enfant dans votre testament, vous pourriez aussi envisager de designer un tuteur.

Rupture d’un mariage

Bien qu’un divorce n’annule pas un testament, les lois dans la plupart des provinces considèrent l’ex-époux comme étant décédé, afin que ce dernier cesse d’être un bénéficiaire ou un liquidateur du testament, à moins d’indication contraire. Cependant, une séparation n’aura aucun effet sur le testament. Dans un cas comme dans l’autre, vous devriez envisager de faire un nouveau testament afin d’éviter toute confusion quant à vos intentions.

Déménagement dans une autre province

Vous devriez passer en revue tous les documents relatifs à votre planification successorale avec votre conseiller juridique, lorsque vous déménagez dans une autre province ou un autre territoire, ou dans un autre pays. Par exemple, si vous déménagez au Québec ou quittez cette province, il vous faut tenir compte du fait que les lois québécoises relatives aux testaments et à la planification successorale sont différentes par rapport aux lois des autres provinces.

Changements dans vos actifs

Si vous avez fait l’acquisition d’une entreprise ou d’un actif majeur, comme une maison ou une résidence secondaire, décidez si vous souhaitez que cet actif soit vendu ou les droits de propriété cédés d’une manière particulière à votre décès. Déterminez aussi s’il y a eu une augmentation ou diminution importante de la valeur de vos actifs, car cela pourrait affecter vos legs, ainsi que les stratégies de planification que vous employez.

Si un liquidateur est incapable d’exercer ses fonctions

Le cas échéant, assurez-vous de désigner la personne de votre choix pour administrer votre succession.

Votre testament devrait être aussi mis à jour pour les raisons suivantes :

  • Vous décidez d’ajouter ou d’enlever un bénéficiaire. Par exemple, vous voulez faire un don à un organisme de bienfaisance.
     
  • Vous voulez désigner un autre bénéficiaire.
     
  • Vous souhaitez changer le legs que vous faites à un ou plusieurs bénéficiaires. Par exemple, vous décidez de changer le montant ou le pourcentage de votre succession que vous leur laissez, ou encore, créer une fiducie dont ils seront bénéficiaires.
     
  • Les lois sur l’impôt sur le revenu ou autres lois affectent votre planification successorale.

Demandez à vos conseillers financier et juridique de passer en revue votre testament afin de vous assurer que ce dernier reflète votre situation et vos intentions actuelles.

Trouver un conseiller près de chez vous