Back to top

Devrions-nous augmenter la pondération de liquidités dans nos portefeuilles?

19 oct 2016
Perspective économique
Volatilité des marchés
Portefeuille d’investissement
assante life

Le monde devra non seulement faire face aux élections présidentielles américaines très polarisées au mois de novembre, mais cet événement sera suivi dans un proche avenir par d’autres événements non moins perturbateurs, soit la réunion des membres de l’OPEP, qui tenteront de consolider l’accord de réduction d’approvisionnement de pétrole, un référendum constitutionnel en Italie qui pourrait aboutir à la sortie du pays de l’Union européenne, et la hausse potentielle des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Plusieurs raisons expliquent la volatilité accrue des marchés jusqu’à la fin de 2016. Cependant, avant de vendre tous vos placements et de tourner le dos aux marchés, rappelez-vous que vous risquez de perdre plus d’argent, en plus de voir votre pouvoir d’achat diminuer en raison de l’inflation, en gardant une pondération élevée de liquidités.

La répartition d’une portion de l’actif en espèces est une stratégie de gestion des risques importante qui peut s’avérer fructueuse, lorsqu’on l’utilise prudemment. Cependant, le coût d’opportunité lié à une répartition élevée de l’actif en liquidités est plus ou moins égal au rendement global auquel un investisseur renonce en n’investissant pas dans les marchés des capitaux, compte tenu des faibles taux d’intérêt actuels. Dans la plupart des cas, le plus longtemps un investisseur n’investit pas sur les marchés, le plus élevé sera le coût d’opportunité. Pour compenser ce coût, les investisseurs doivent effectuer des opérations sur titres très opportunes. Cela peut sembler simple, mais de nombreuses études démontrent que la stratégie de synchronisation des marchés est très peu fiable.

Plutôt que de se fier aux prédictions qui, paradoxalement, mènent à des résultats imprévisibles, nous suivons un processus qui combine l’analyse des valorisations, des fondamentaux et des corrélations entre catégories d’actif. Ce processus ne se limite pas à l’analyse des taux de rendement des obligations et des ratios cours/bénéfice. Il comprend également un examen de l’économie mondiale, notamment l’analyse continue de points de données et l’identification des tendances sous-jacentes qui aident à estimer les évaluations futures. Aujourd’hui, nous continuons de voir des signes de faible demande à l’échelle mondiale, ce qui est imputable à une faible croissance des revenus, la hausse de l’endettement mondial et les faibles dépenses en capital. En conséquence, les cours de certaines obligations souveraines dans le monde semblent être plus raisonnables que leurs bas taux de rendement semblent indiquer, compte tenu des faibles fondamentaux actuels.

Les corrélations entre les catégories d’actif prennent de l’importance dans notre processus d’investissement. La marge de sécurité dont disposent habituellement les investisseurs à la recherche  d’actifs sous-évalués s’est progressivement rétrécie, à mesure que les valorisations ont augmenté, ce qui a fait des corrélations une stratégie de gestion des risques importante. L’approche d’investissement dans plusieurs catégories d’actif, qui consiste à répartir l’actif dans des placements distincts qui génèrent chacun un rendement positif, est essentielle pour maximiser des rendements corrigés du risque. Une pondération élevée de liquidités dans un portefeuille tend à avoir une incidence négative, particulièrement sur les placements à long terme, car le coût d’opportunité est plus élevé. Par conséquent, nous maintenons, en général, une faible pondération de liquidités dans les portefeuilles d’actions, et ne la changeons pas fréquemment. En ce qui concerne les investisseurs avec un horizon de placement à plus court terme, nous ajustons activement les pondérations de liquidités en réponse aux changements des valorisations. Dans le contexte actuel, nous continuons de croire que la meilleure défense contre la correction du marché est la combinaison d’obligations d’État à plus long terme et du dollar américain.

Trouver un conseiller près de chez vous